J'ai une idée pour le prochain . Mais il faudra que je la développe :)

L'un des autres épisodes de que j'adore :) 

Transcription :

ELTE capsule n°8

MIMIRYUDO, VOIX OFF
Bon bon bon, allez allez allez ! Il est où le micro là ? Il est où le micro ? Bon, ici. Alors, qu'est-ce que je dis, moi… euh, je ben je sais pas, j'ai rien d'prévu… euh bon alors, bon, vous savez classiquement, je présente rapidement le mono à venir, mais là, chuis désolé, j'ai vraiment pas le temps, chuis débordé, chuis overbooked, euh… j'ai des tonnes de documents administratifs à remplir, alors bon, c'qu'on va faire, c'est que, j'vais vous laisser écouter… 'fin bon, de toute façon, je n'vous apprends rien, à la fin, comme prévu, la terre éclatera.

CHEF DE REUNION
Bon, allez, allez, je suis un peu pressé, c'est le dernier jour avant les vacances, donc on va essayer de faire vite. Euh, vous nous lisez l’ordre du jour, Eva, mon petit ?

EVA
Euh oui, alors... L’ordre du jour, c’est la sécurité routière spatiale entre Vénus et Neptune.

CONSEILLER 2
Ah enfin !

CONSEILLER 1
Encore un sujet sans intérêt...

CHEF DE REUNION
Très bien, merci. Eva ! Et puis bon, puisque vous êtes volontaire, oh, vous serez rapporteuse aujourd'hui.

EVA
Je... Ah, euh... Ce n’est pas que ça me gêne, mais bon, j’étais déjà rapporteuse à la dernière réunion...

CONSEILLER 2
C’est vrai, ça.

CHEF DE REUNION
Oui, et comme à la suivante. C’est bien aimable de votre part de vous proposer. Bon, de toute façon, là, Eva, vu l’ordre du jour, ça va être assez court.

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Mais je ne vois pas pourquoi ! C’est un autre sujet passionnant, qui mériterait d’être débattu.

CONSEILLER 2
Ben oui, tout à fait !

CHEF DE REUNION
pince-sans-rire) Ah, je sens qu’il va y avoir de la confrontation avec l’opposition aujourd'hui. Oh, c’est d’autant plus étonnant que ça n’arrive qu’à … euh chaque réunion.

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Nan, mais désolé de ne pas prendre les sujets à la légère comme vous.

CONSEILLER 2
Oui, il serait temps de s’occuper des vrais problèmes heun.

CHEF DE REUNION
Ah mais ça c’est sûr hein ! Avec vous, le moindre sujet devient une enclume. C'est clair, vous transformez le papier en plomb. Il y a 500 ans, vous auriez reçu le prix Nobel d’Alchimie, ha ha, ha !

EVA
Excusez-moi... Est-ce qu’il faut que je note ?

CHEF DE REUNION
Nan, mettez ça pour mes mémoires plutôt.

MEMBRE DE L’OPPOSITION
La sécurité routière spatiale, c’était un des points essentiels de mon programme.

CONSEILLER 2
Bien dit !

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Vous le dénigrez pour me faire passer pour un imbécile, mais je vois midi à la porte de votre manège.

CHEF DE REUNION
Monsieur Padapopoulos, il va falloir arrêter de croire que j'y suis pour quelque chose dans votre réputation, hein ! Là, c'est juste du bon sens ! Pour tout le monde, la sécurité routière spatiale, et bien, c'est une grosse fumisterie.

CONSEILLER 2
Mais non, je ne peux pas vous laisser dire ça !

CONSEILLER 1
Si, c’est une grosse fumisterie, un peu à l’image de votre parti.

CONSEILLER 2
Quoi ?! Mais je vais vous casser la gueule, si vous continuez.

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Mais pas du tout ! Ça répond à une vraie demande en pleine explosion.

CHEF DE REUNION
Eva, dites-nous combien d’avions spatiaux ont décollé le mois dernier ?

EVA
Euh (vérifie). Quatre, monsieur.

CHEF DE REUNION
Et vous appelez ça une explosion, vous ?

MEMBRE DE L’OPPOSITION
On partait de zéro il y a 5 ans.

CONSEILLER 2
Dans 10 ans, ça sera une autoroute.

CONSEILLER 1
Mais bien sûr !

CHEF DE REUNION
Zéro ,quatre, c’est quoi la différence hein ? Si à quatre dans l’espace en même temps, les navigateurs arrivent à causer un accident, c’est qu’on a affaire à des champions du lever de coude. Et on ferait tout aussi bien
de laisser comme c’est.

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Mais pas du tout, pas du tout !

CONSEILLER 2
Passéiste !

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Il faut renforcer les règles de sécurité. Nous avons l’expérience désastreuse de l’automobile. Il faut profiter de l’absence d’accident pour continuer à mieux les prévenir. C’est maintenant qu’il faut agir si on veut zéro mort.

CHEF DE REUNION
Monsieur Padapopoulos, il n’y en a pas, des morts ! Qu’est-ce que vous voulez à la fin ? Qu’il y ait des gens qui ressuscitent quand on navigue dans l’espace ?

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Ben nous avons potassé le dossier et il y a des dizaines d’améliorations possibles sur la voie Vénus-Neptune. Mais c’est justement ce qu’on décidera aujourd’hui qui épargnera des millions de vie demain.

CONSEILLER 2
Ah ouais ! Bravo !

CHEF DE REUNION
Ah ben voilà, voilà ! Maintenant, on est à des millions de vie... Non mais qu’est-ce qu’il faut pas entendre, quand même ! C'est n'importe quoi !

CONSEILLER 1
N'importe quoi !

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Bon, si c’est pour discuter de façon superficielle, je quitte la réunion.

CHEF DE REUNION
Oui, bonne idée. Voilà. Je trouvais qu’on était un peu serré. Vous n’avez qu’à émarger et aller commencer à taper dans le buffet. Nous, on vote tranquillou, et on puis vous rejoint après.

CONSEILLER 2
Quelle honte de parler comme ça !

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Ah, ça vous ferait trop plaisir. Je vais rester. De toute façon, j’ai préparé une petite présentation de notre projet... Attendez...

* Sons de notification Windows, périphérique branché *

* Son de notification Windows, erreur *

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Euh… attendez !

CONSEILLER 1
Euh, au fait, quelqu'un a changé l'ampoule ?

CHEF DE REUNION
soupir) Ah, bon, Eva, encore cinq minutes et je dois filer...

* Son de notification Windows, erreur*

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Voilà, donc visiblement, le vidéo-projecteur ne fonctionne plus. On travaille avec du matériel à deux francs six sous, il fallait bien que ça arrive.

CONSEILLER 2
Ça fait 3 mois qu’il est écrit de changer l’ampoule. Elle a dû griller. Comme ça, je me suis couché à 2 heures du mat’ pour rien, c’est un plaisir de discuter dans ces conditions.

CHEF DE REUNION
Non mais arrêtez ! Arrêtez, Calimero ! Qu’est-ce que vous voulez ? Qu’on limite la vitesse entre Vénus et Neptune ? Eh bien, on limite la vitesse en Vénus et Neptune !

CHEF DE REUNION
énervé) Et bien voilà ! Moi je signe où vous voulez, s’il n’y a que ça pour vous faire plaisir.

CONSEILLER 2
Il faut déterminer des sens uniques. Regardez, j’ai amené un plan prévisionnel de la fluidification du trafic au centre du système solaire.

CHEF DE REUNION
Des sens uniques ? Vous avez bien dit des sens uniques ? Nan mais c’est quoi ce plan, mais vous êtes maboul ? Maboul !!
Nan mais il va falloir faire un détour par Jupiter pour aller sur Vénus !

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Mais c’est la seule solution pour permettre une bonne fluidité de trafic.

CONSEILLER 1
Mais sinon, il y a plus simple. Il suffit de mettre des ralentisseurs.

CHEF DE REUNION
Mais vous êtes marteau, vous aussi ? Vous voulez mettre des dos d’âne dans l’espace ?

CONSEILLER 1
Sans dos d’âne, c’est la porte ouverte aux excès de vitesse.

CHEF DE REUNION
Bon, mais ça a été démontré ces excès, au moins ?

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Évidemment ! Trois excès de vitesse entre Vénus et Jupiter depuis le début de l’année.

CHEF DE REUNION
Oui ? Et ça a causé quoi ? Eva ?

EVA
Euh... Trois amendes !

CHEF DE REUNION
Et bien voilà, Monsieur Padapopoulos ! Des rentrées d’argent. Et aucun accident. Vous voulez donc qu’on dépense du pognon pour limiter les entrées d’argent, c'est ça ? Mais vous voulez couler la boutique, ou c’est quoi l’histoire ?

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Ah ! Qu’est-ce que je disais ! Vous attendez toujours les accidents avant d’agir.

CHEF DE REUNION
Non, non, mais je me demande si tout ça n’est pas un peu démesuré, avec votre trafic modifié, vos dos-d’âne. Vous allez changer le comportement des navigateurs. Est-ce que vous n’allez pas simplement causer des accidents avec vos mesures à la con ?

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Et voilà les insultes. Notez bien, ça, rapporteuse. Eh oh, rapporteuse ! Vous suivez ?

EVA
Mmm, j’en suis à Calimero !

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Bon, voilà, le rapport est incomplet. Je pense qu'il faut reporter la réunion.

CHEF DE REUNION
Ah non, non, non, merde à la fin ! Merde ! Je ne reporte rien. Bon, vous avez prévu des mesures j’imagine.

CONSEILLER 2
C'est naturel

CHEF DE REUNION
Oui ! Ben oui ! Un papier, un truc comme ça. Un décret, une loi, un amendement.

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Oui, bien sûr.

CHEF DE REUNION
Ouiii ! Et Bien ! Donnez-moi ça. Et Hop !

* bruit de stylo glissant sur une feuille de papier *

CHEF DE REUNION
Je signe toutes vos mesures à la noix, et je file. J’ai un avion à prendre vers les Bahamas, alors vos conneries, je me cure les oreilles avec !

CONSEILLER 1
Peut-être que vous devriez regarder ce que vous signez non ?

CHEF DE REUNION
énervé) Non, j'en ai rien à carrer ! Vous envoyez ça à vos ingénieurs de simplification du trafic spatial. On va dépenser des milliards pour sécuriser les voies pour quatre navigateurs. Vous êtes content, vous ?

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Non. Vous validez n’importe comment, vous cassez tout l’intérêt de l’opposition !

CHEF DE REUNION
Ooooh ! Bon, j’ai vraiment besoin de vacances moi. Sinon je vais tout cramer ici...

EVA
Attendez monsieur ! Les ingénieurs demandent de valider le rapport !

CHEF DE REUNION
Oui, oui, vous validez ! Vous validez tout ! Allez tchao les cons !

* bruit de porte qui claque *

CONSEILLER 2
Il a même signé la mesure de suppression d’obstacles sur la voie Vénus-Neptune ?

MEMBRE DE L’OPPOSITION
Oui. Les navigateurs seront contents, nous allons leur épargner des centaines d’heures de vol !

CONSEILLER 2
Aaah ! Une écrasante victoire de l’opposition. Bravo !

VOIX-OFF
Et voilà, Et donc comme annoncé initialement, la Terre éclata ! Et Mars ! Et puis, euh, Jupiter ! Et Saturne ! Et Uranus !

boum.studiotjp.com/

L'un de mes officiels préférés : S1E06 - Terriens aux abois.

boum.studiotjp.com/

Script :

VOIX-OFF (AVEC MUSIQUE D’INTRO)
La Terre est une planète du système solaire, autour de laquelle gravitent la Lune et quelque 2000 satellites artificiels. Plus de 500 humains sont allés dans l’espace, depuis le cosmonaute russe Youri Gagarine en avril 1961...

SECRETAIRE GENERAL
Monsieur le Président ?

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
(Humeur noire). Oui, qu’est-ce qu’il y a encore ? Je vous préviens, je ne suis pas d’humeur. La plomberie est en train de lâcher à la maison blanche, c’est une horreur.

SECRETAIRE GENERAL
(se pinçant le nez) Oui, effectivement. C'est assez désagréable.
(parlant normalement) Euh… monsieur le président, euh… selon une source sûre, un vaisseau extraterrestre serait en approche de la Terre

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
Ah... Bon... il faut garder son sang-froid et suivre le protocole. Tout ira bien. Ils sont où, ils arrivent quand ? (bruit d'un verre en train d'être rempli)

SECRETAIRE GENERAL
Ils sont à une centaine de kilomètres au-dessus de la Terre.

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
Quoi ?! Et c’est seulement maintenant qu’on me prévient ?! Bordel, mais on n’aura même pas le temps de préparer une réception. On va accueillir les premiers extraterrestres avec des banderoles en carton et des gobelets en plastique. Mais c’est pas vrai, quoi !

SECRETAIRE GENERAL
C’est terrible en effet, mais il y a pire...

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
(L’interrompt.) Les mecs de la NASA, ils m’ont déjà fait le coup avec la météorite, et là c’est les extraterrestres. On les paie à quoi au juste ? A casser du record au démineur ?

SECRETAIRE GENERAL
Ils ont effectivement de très bons temps ; mais c’est-à-dire que les extraterrestres avaient recouvert leur navette spatiale, avec un treillis constellé d’étoiles.

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
(incrédule) Non attendez !

SECRETAIRE GENERAL
Nos hommes n’ont rien pu voir.

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
Les gars prétendent connaître la composition de l’air sur une planète à quarante-douze millions d’années-lumières, tout en écoutant une musique vieille de 4 milliards d’années... mais un gros vaisseau au-dessus des Etats-Unis ils passent à côté ? Faut peut-être revenir un peu sur Terre, les enfants.

SECRETAIRE GENERAL
En fait, monsieur le président, euh… les extra-terrestres ne sont pas vraiment au-dessus des Etats-Unis...

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
(Colère noire). Quoi ?!

SECRETAIRE GENERAL
À l'heure actuelle, tout laisse à croire qu’ils vont atterrir à proximité de... (déglutit) de Moscou.

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
(Colère noire). Quoi ?! Manquait plus que ça ! Pourquoi ils vont en Russie, ces abrutis ? Ils n’ont pas de GPS ? Ils n’ont pas lu les dernières infos sur les armes nucléaires et l’économie mondiale ? Ils ne reçoivent pas CNN dans leur fusée à deux balles ?

SECRETAIRE GENERAL
(Balbutie) Je ne sais pas...

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
Mais à quoi ça sert qu’on diffuse dans l’espace, bordel ? Putain, c’est pas vrai, ça, mais quelle journée de merde. Entre ça et les chiottes qui embaument ma baraque, j’aurais mieux fait de rester au lit.

SECRETAIRE GENERAL
Et bien, nos hommes à la NASA pensent que les extra-terrestres sont partis de chez eux lors du lancement du premier satellite hors atmosphère.

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
Tout ça parce que les Russes nous ont devancés en 57 ? Mais ils ne suivent pas les infos, on y est allé après aussi, on a planté notre drapeau sur la Lune. Bon... Allez, il faut garder son calme. Je crois qu’il ne reste qu’une solution... Contacter la Russie pour négocier un partage de la rencontre.

SECRETAIRE GENERAL
Je vous ai justement apporté ce téléphone rouge.

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
Oah non, inutile. Il ne décroche jamais son téléphone. Je vais lui envoyer un sms. (Il tape rapidement). Voilà qui devrait aller... < Attente >

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
J’ai demandé s’il avait prévu assez de vodka.

SECRETAIRE GENERAL
Ah ?

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
C’est drôle, hein ?

SECRETAIRE GENERAL
Très... < Buzz >

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
C'est drôle !

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
Ah ça y est ! (Il lit) Salut, E.T. n’est pas entré en communication avec nous. Ils aspirent des chiens du refuge dans leur vaisseau. (Arrête de lire). Mais pourquoi ils font ça ?

SECRETAIRE GENERAL
J'en ai aucune idée...

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
Attendez... Le premier terrien dans l’espace, c’était pas Gagarine...

SECRETAIRE GENERAL
Mais si !

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
Non, en 57, ils ont envoyé la chienne... Laïka !

SECRETAIRE GENERAL
Oh la la !

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
Oh non c'est pas vrai !

SECRETAIRE GENERAL
Attendez attendez attendez ! Ils pensent… Ils pensent que les êtres les plus évolués sont les premiers qui ayant quitté l'atmosphère ?

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
C’est ça. Ces crétins pensent que leur contact principal, ce sont les chiens errants de Moscou !

SECRETAIRE GENERAL
Qu’est-ce qu’il pourrait bien se passer si jamais ils leur grognent dessus... Ou s’ils les mordent ?

PRESIDENT DES ETATS-UNIS
Je n’ose même pas y penser...

VOIX-OFF
Et la Terre éclata...

Après la Terre qui Éclate¹, les chaises dans l'espace², les chats et chamane³ qui font voler des chaises, Mazarnizil⁴, démarrons les pour les ...

Une famille japonaise, un couple avec leur fille est portée disparue.

D’après leurs proches, elle devait se rendre à une source thermale, au fin fond de la campagne, gérée par une parente éloignée.
Cela fait deux semaines que l’on est sans nouvelles.

La police s’est rendue sur place, mais ce qu’ils ont découverts est inexplicable.

Au lieu d’une auberge, il n’y avait qu’une bâtisse en bois complètement délabrée et en ruine.

Mais le plus surprenant fut la voiture, garée à proximité.
Cette voiture était complètement rouillée ; comme si elle avait passé une cinquantaine d’année dehors, exposée au rude climat campagnard.

Le commissaire de police, ayant lu le rapport des inspecteurs, et s’étant rendu sur place, n’en revenait toujours pas.

Cette affaire fut rangée dans un tiroir du gouvernement, celui contenant tous les mystères inexpliqués.

--
¹ :
² :
³ : social.nah.re/@alex/1005162436
⁴ : nouvelles.chibi-nah.fr/mazarni

"Jusqu’à ce que la terre éclate"
Mince alors, ADN 2082 présentait indirectement dans l’épisode 21 ?

Ce matin, la terre éclatera à plusieurs reprises, j’ai les 3 saisons sur mon DAP, prêt à me les jouer :)

La terre est une planète aux tons de bleus et de verts. À sa surface, on trouve également des vers, mais pas de vers verts. Tout commença, dans un espace vert.

Deux vers se battaient.

Des coups de semonce, suivis d'attaques à l'épée.

La course à l'armement entre les deux clans entraînés dans une bataille sans fin.

L'évolution technologique amena les fusils, les grenades, les parachutes, la corde pour s'élancer de plate-formes en plate-formes, et bien d'autres joyeusetés militaires.

Fatigués, et de guerre lasse, l’un des bastions utilisa une nouvelle arme, absolument imparable : le mouton.

Cependant, le lancer de mouton étant une discipline peu maîtrisée, le mouton tomba entre les deux camps.

« Bééé !
Bééé ! »
Boum !

Le mouton explosa.
Et la terre éclata !


Comment m’est venue l’idée ? Simplement :
Béééé
Béééé
Béééé
Boum !

Afficher le fil de discussion

Deux vers se battaient.
Après les coups de semonce, les attaques à l’épée, fusil mitrailleur, tank et autres joyeusetés militaires, l’un d’eux utilisa une nouvelle arne, absolument imparable : le mouton.
Cependant, le lancer de mouton étant une discipline peu maitrisée, le mouton tomba entre les deux camps.
Le moutor explosa.
Et la terre éclata !

Mince alors, j'ai pas mis en ligne à l'adresse habituelle le 14…

Je croyais l'avoir fait.

Je corrigerai ça d'ici peu.

La Terre, petite planète, ayant diverses jumelles à travers l’univers. Les voyages, se faisant à la vitesse de la lumière, permettent de réduire le temps en transports. Ce qui est bien pratique pour déplacer un concours, en cas de force majeure.

« – Mesdames, messieurs, le jury déclare officiellement le concours du Sabre Laser ouvert. Suite à l’incident sur la planète Aldorande¹, le concours qui devait avoir lieu il y a quatre ans a du être repoussé. Le confinement de la moitié de la galaxie suite à l’épidémie de gastro-sinusite n'ayant pas aidé, le concours se déroule donc ici, maintenant, sur Terre. »

Le concours du Sabre Laser, célèbre pour ses démonstrations technologiques, est une véritable fête, se déroulant sur une dizaine de jours.
Organisé généralement sur Aldorande, cette dernière, détruite par un mégalomane portant un casque noir doté d’un respirateur cardiaque, fut décalée. Trouver une planète à même de supporter l’événement, les différentes équipes et leurs ingénieurs, ne fut pas une chose aisée. Il fallait qu’elle se situe en zone neutre, relativement éloignée, ne pas être en zone confinée, et facile d’accès via l’hyper espace.
Après plusieurs mois de discussions, la Terre fut choisie, par manque de choix. Éloignée de tout, ne disposant pas de réserve de carburant Supra-Luminique. Bref, une planète sans aucun intérêt à première vue, excepté qu’elle formait les meilleurs ingénieurs de l’univers, concernant les technologies vintages, plus particulièrement techno-punk.

Le concours du Sabre Laser ne porte pas en fait sur le plus beau sabre laser. À la base, c’était un défi lancé par deux fabricants de sabre laser, afin de déterminer lequel aurait les meilleures caractéristiques, basé sur différents critères. La technologie évoluant sans cesse, il n’est pas rare de voir des sabres basés sur des torches halogènes, cryogéniques ou autres gaz et plasma entropiques.

Le défi du découpage, se déroulant le dernier jour est le plus impressionnant à regarder.

« – Cette année, je me demande quel sera le défi du découpage.
– Lors de la dernière édition, c’était une porte en alliage Mithril-Adamantium-Titanium. Là, c’était du défi. C’était un ingénieur de la planète Balamak qui avait réussi à la découper au bout de six heures, non ?
– C’est vrai que ce fut long. Mais j’ai entendu dire que non seulement le jury mais aussi les ingénieurs se sont plaints auprès du comité organisateur, et que cette année, ça serait du gâteau².
– On verra bien. Sachant que dans ce défi, on peut voir des trucs complètement absurdes. Comme ce truc-là, par exemple. »

L’un des membres du jury, discutant avec l’une de ses collègues, désigna un étrange engin de plus de quatre mètres de haut, qui attendait sur une remorque. Une équipe d’ingénieurs à la peau verte³ s’occupait des derniers réglages.

Observant quelques instants d’autres machines alignées les unes derrière les autres, les deux membres du jury reprirent leur discussion.

« – a priori, les équipes ont pensé que ça serait un défi similaire à celui de la dernière fois. Sabre laser démesuré, lance-roquette à tête creuse, chalumeau perceur, taupe piqueuse.
– Si seulement iels savaient.
– Si seulement. En effet. Enfin, nous verrons bien. Il y aura peut-être une surprise. »

À ce moment, une sonnerie retentit, suivi d’une voix annonçant en plusieurs langues le début du défi du découpage.

La cible fut alors révélée.

Et ce fut le chaos.

Les équipes hurlaient.

Les spectateurs huaient les organisateurs.

Les équipes de sécurité furent déployées, et le jury appelait au calme.

Au bout de vingt minutes, une fois le calme revenu, les règles furent édictées.

La règle la plus absurde fut celle-ci : Découper dans le sens de la hauteur, l’un des buildings de trente étages, en moins de cinq minutes.

Face à l’absurdité, le jury proposa de laisser une heure⁴ aux équipes pour adapter leurs appareils, sabres, et machines.

Cette heure fut mise à profit, et les premières équipes s’avancèrent, confiantes.

Pendant les deux heures qui suivirent, on vit défiler divers sabres lasers, des canons, des taupes modifiées griffant dans le sens de la hauteur⁵. Personne ne réussit le défi dans le temps imparti. Peu d’échecs complets, mais la plupart ne parvinrent pas à découper plus de quinze étages.

Enfin vint la dernière machine.

Ne ressemblant à rien de connu, elle était portée par vingt ingénieurs. Douze ingénieurs étaient à la manœuvre. Ressemblant de loin à un drakkar qui aurait mangé une baleine en forme de cougar⁶, et mesurant plus de quatre mètres⁷, ce truc soufflait de la vapeur⁸. Au décompte, l’un des ingénieurs cria un ordre. Tous se tinrent prêt.

Au signal, la machine fut levée, pointant le ciel.

Les spectatrices et les spectateurs retinrent leurs souffle.

Après quelques secondes en équilibre, la machine, maintenue par les manœuvres descendit progressivement, sa pointe formant une flamme fine et élancée de plus de vingt mètres de long, léchant le toit de l’immeuble.

Au bout de dix secondes, le premier étage fut découpé. Le cinquième étage fut atteint au bout de trente secondes.

L’un des ingénieurs ne participant pas à la manœuvre expliqua rapidement.

« – Nous nous sommes basés sur d’anciennes technologies, celle précédant le sabre laser en fait. Nous avons étudié toutes les expérimentations qui furent faites par le passé, et nous sommes repartis sur le principe complètement dépassé du découpeur plasma. »

Cinq étages de plus furent découpés.

« – Imaginez que là, nous n’utilisons même pas un pourcent de la puissance maximale. Des capteurs volumétriques et télémétriques, couplés à des unités processeurs calculent en temps réel la puissance nécessaire pour la découpe. Si le matériau est léger, la puissance sera réduite. Si le matériau est dense, la puissance sera augmentée.
– Regardez ! »

La puissance fut augmentée, le building se faisant découper comme s’il était constitué de beurre.

Soudain, un cri.

« – Trop vite, ça descend trop vite, on ne pourra pas l’arrêter à temps ! »

La flamme lécha le sol.
La machine s’emballa.
Les éléments se fendirent.

Et la terre éclata !



¹ : Aussi appelée Alderaan.
² : The cake is a lie.
³ : Non, ce ne sont pas des gobelins, et non, ce n’est pas non plus une catapulte à vapeur.
⁴ : Pas plus. Sinon, le repas du soir risquerait d’être décalé.
⁵ : La taupe a simplement subi une rotation à 90 degrés, de manière à creuser verticalement et non plus horizontalement.
⁶ : Désolé, c’est vraiment impossible à décrire, ce truc…
⁷ : Le fameux « truc » vu par les deux membres du jury.
⁸ : Ou tout du moins, un truc s’en approchant.

J'ai mon début et la fin du prochain Et La Terre Éclata
Bon, la fin est tout ce qu'il y a de plus facile à écrire (boum).

𝘓𝘢 𝘵𝘦𝘳𝘳𝘦 𝘦𝘴𝘵 𝘶𝘯𝘦 𝘱𝘭𝘢𝘯𝘦̀𝘵𝘦 𝘯𝘶𝘮𝘦́𝘳𝘪𝘲𝘶𝘦, 𝘰𝘶̀ 𝘭𝘦𝘴 𝘪𝘯𝘧𝘰𝘳𝘮𝘢𝘵𝘪𝘰𝘯𝘴 𝘤𝘪𝘳𝘤𝘶𝘭𝘦𝘯𝘵 𝘵𝘳𝘦̀𝘴 𝘷𝘪𝘵𝘦. 𝘌𝘯 𝘦𝘧𝘧𝘦𝘤𝘵𝘶𝘢𝘯𝘵 𝘤𝘦𝘳𝘵𝘢𝘪𝘯𝘦𝘴 𝘮𝘢𝘯𝘪𝘱𝘴, 𝘰𝘯 𝘱𝘦𝘶𝘵 𝘤𝘰𝘮𝘮𝘦𝘵𝘵𝘳𝘦 𝘥𝘦𝘴 𝘦𝘳𝘳𝘦𝘶𝘳𝘴. 𝘊𝘦𝘱𝘦𝘯𝘥𝘢𝘯𝘵, 𝘱𝘢𝘴 𝘥𝘦 𝘱𝘢𝘯𝘪𝘲𝘶𝘦, 𝘰𝘯 𝘱𝘦𝘶𝘵, 𝘢̀ 𝘵𝘰𝘶𝘵𝘦 𝘩𝘦𝘶𝘳𝘦, 𝘳𝘦𝘷𝘦𝘯𝘪𝘳 𝘦𝘯 𝘢𝘳𝘳𝘪𝘦̀𝘳𝘦. 𝘘𝘶𝘦 𝘴𝘦 𝘱𝘢𝘴𝘴𝘦𝘳𝘢𝘪𝘵-𝘪𝘭 𝘴𝘪 𝘭𝘦 𝘳𝘢𝘤𝘤𝘰𝘶𝘳𝘤𝘪 𝘤𝘭𝘢𝘷𝘪𝘦𝘳, 𝘶𝘵𝘪𝘭𝘪𝘴𝘦́ 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭𝘦 𝘮𝘰𝘯𝘥𝘦 𝘯𝘶𝘮𝘦́𝘳𝘪𝘲𝘶𝘦, 𝘱𝘰𝘶𝘷𝘢𝘪𝘵 𝘢𝘨𝘪𝘳 𝘴𝘶𝘳 𝘭𝘦 𝘮𝘰𝘯𝘥𝘦 𝘱𝘩𝘺𝘴𝘪𝘲𝘶𝘦 ?

La terre est une planète numérique, où les informations circulent très vite. En effectuant certaines manips, on peut commettre des erreurs. Cependant, pas de panique, on peut, à toute heure, revenir en arrière. Que se passerait-il si le raccourci clavier, utilisé dans le monde numérique, pouvait agir sur le monde physique ?

« — Descendons et allons sur le parking. Dites, c'est votre voiture, n'est-ce pas ?
— Oui, tout à fait. Mais qu'est-ce que vous faites avec ce marteau ? NON ! »

*Son d'un marteau cognant contre un grand truc métallique avec des reflets échotés de verre¹.*

« — Ah, bravo, maintenant, il y a une grosse bosse sur la carosserie, vous-êtes content hein ? Avouez-le.
— Pas de panique. Grâce à Contrôle ZēD, un petit appui, et hop ! Plus de bosse. »

*Son d'une touche enfoncée.*
*Son de baguette magique.*

« — Magique !
— Et on peut même revenir à l'étape d'avant. Et encore celle d'avant. Tenez, regardez cette épave.
— Nan mais dites-donc. Cette Uno est peut être vieille, mais là, c'est de la diffamation. »

*Plein de sons de touche enfoncée et de sabre laser².*

« — Plusieurs appuis sur Contrôle ZēD, et la revoilà comme neuve.
— C'est vraiment magique. On peut vraiment tout annuler ? Même la pollution ? Le réchauffement climatique ?
— C'est peut-être un objet semblant magique³ mais ce n'est pas une source de miracles. »

Prenant l'objet, un grand sourire aux lèvres.

« — Passez moi ça, je voudrais essayer. Est-ce qu'il y a une limite au nombre d'annulations ? Est-ce qu'il y a un bouton “Refaire” ou “Annuler l'annulation“ au cas où on aurait appuyé une fois de trop sur le Contrôle ZēD ?
— Non, pas de limite. Et pour le Contrôle I Grēc, on y réfléchit encore. Ce n'est pas aussi simple que cela puisse paraître.
— J'essaie. Si je fais un appui et que, oups. »

Le Contrôle ZēD tomba sur le sol, bouton en premier.

Le sol trembla.

« — Malheureux, vous êtes en train d'annuler »

Et La Terre Éclata !

--
¹ : *Bam !*
² : Il faut bien varier un peu
³ : “Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic.” Arthur C. Clarke, "Profiles of The Future", 1961 (Clarke's third law).

L'épisode 8 de la saison 1 (la réunion) de reste l'un de mes préférés.
-> boum.studiotjp.com/

Plus anciens

chibi-[N]ah🇫🇷✅ recommande :

Mastodon

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !